L’HIPPOPOTAME ET LA HIPPIE

i am happy as a hippo

and happy as a hippie

parce que les fleurs de kate sont plus jolies
« qu’un bouquet » et ne mourront jamais
je remercie kate pour ses fleurs et son cœur
les fleurs de kate sont dans son cœur
son dansons cœur muse musique musicœur
les fleurs de kate sont dans mon cœur
écoutons cora madou chanter
j’ai rêvé d’une fleur
« j’ai rêvé d’une fleur qui ne mourrait jamais
j’ai rêvé d’un amour qui durerait toujours »
et écoutons mouloudji chanter petite fleur
et qu’alain barrière chanteur câlin chante
chanson c’est-à-dire l’âme en fleur
de victor hugo

eh oui
que ceux qui veulent que je m’en aille
ne passent pas par ici
puisqu’ils ne sont pas les bienvenus ici
et que ceux qui ne veulent pas que je m’en aille
passent par ici et restent ici
puisqu’ils sont les bienvenus ici
comme kate que je remercie pour tout
écoutons jean-roger caussimon chanter
cueille la fleur
« cueille la fleur
ami
et laisse le fusil
je ne veux pas
la mort »
je veux
la vie
des « enfants-fleurs »
qui célèbrent l’amour
et dénoncent la guerre

love is not love
when love is a kind of war
because love is not war
because love is kind
because love is love
écoutons
love is kind
love is wine
par the seekers
et célébrons l’amour
et dénonçons la guerre
en écoutant san francisco
par merrilee rush
& the turnabouts
monalisa twins
scott mckenzie
tanya tucker
ted hawkins
petula clark
lana green
julie felix
« if you’re going to san francisco
be sure to wear some flowers in your hair
if you’re going to san francisco
you’re gonna meet some gentle people there »
les fleurs de kate sont dans mes cheveux
the flowers of kate are in my hair
and that’s the reason why

grâce à kate que j’encourage en criant hip hip hip hourra comme georges brassens
encourage les mégères gendarmicides d’hécatombe et bien sûr je vous conseille
de ne pas écouter judith durham chanter parce que vous pouvez amourir
en écoutant cette légendaire sirène australienne des années soixante
qui chante mieux que six reines et donc pour la même raison
il vaut mieux ne pas écouter non plus
what have they done to the rain
i’ll never find another you
four strong winds
all over the world
chase a rainbow
plaisir d’amour
yesterday
et cetera
et n’écoutez pas non plus et cetera pour la même raison
LE LECTEUR
je suppose qu’amourir veut dire mourir d’amour
L’AUTEUR
oui
LE LECTEUR
alors je veux bien amourir avec judith durham
L’AUTEUR
c’est vous qui voyez
LE LECTEUR
merci
L’AUTEUR
de rien

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’HIPPOPOTAME ET LA HIPPIE

  1. This is going to take me some time to work out, Julio! There is so much fun in here and more. Thank you for the poem! I will come back again soon. 😊❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s