YOUR RED HEART OF LOVE IS MY SUN

une belle au bois dormant
que j’appelle andorre
et le cœur de pierre
est jalouse des bronzes
du prince d’andalousie
que j’appelle valentin
et le cœur soleil
et donc elle préfère penser
que le prince andalou
au sang d’or s’endort
alors qu’il se réveille et se lève comme le soleil
et comme lui-même c’est-à-dire le cœur soleil

et avec l’argent qu’il gagnera
avec ses bronzes d’or
pendant cet an d’or
il pourra passer des vacances de rêve
au ganyikazibar avec une autre belle
que j’appelle valentine
et la belle chanson
et que le prince réveillera
avec le baiser de l’amour
qui est un papillon
bleu et orange
dont l’aile gauche
est le visage bleu
du cœur soleil
et l’aile droite
est le visage orange
de la belle chanson

etna
sovi
etna
merica
vietnam
so
vietnam
erica
sovietnamerica
chinamerica
l’être
commence par vie
et finit par âme
comme le vietnam
viva
el amor
et vive la vie
et à mort la mort
et puisqu’après-demain
c’est la fête de la saint-valentin
j’embrasse
les passantes et les passants
qui m’aiment et que j’aime
et je leur souhaite
une merveilleuse
saint-valentin

et j’ajoute que
le bel air poétique du ganyikazibar
me fait penser à bel air poétique
qui me fait penser à bel air
de la ville des anges
c’est-à-dire

écoutons hotel california par the eagles et par les gipsy kings
et écoutons california dreamin’ par the mamas & the papas
et par queen latifah et par josé feliciano
et que léo ferré chante à une passante
de charles baudelaire
et que georges brassens et iggy pop
chantent les passantes d’antoine pol
et que faber chante le passanti
et vive le ganyikazibar
puisqu’il n’existe pas
ou bien il nexiste comme dieulami et le marsupilami
l’air du ganyikazibar est beau comme l’air de charles
beau de l’air et comme le bel air de la belle chanson
the long and winding road

the long and winding road
by olivia newton-john
barbara dickson
george michael
johnny mathis
chris de burgh
nancy wilson
the beatles
billy ocean
diana ross
the corrs
« the long and winding road
that leads to your door »
the long and winding road
that leads
to your heart
to your red heart
to your red heart of love
your red heart of love is
my sun

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

LE MIRACLE DE LA NUIT DE NOËL

adam et ève étaient en train de réveillonner avec entrain puisque c’était la nuit de noël
et étaient même en train de trêveillonner avec entrain puisque c’était la trêve de noël
et tout d’un coup
tout d’un coup
de sonnette
on entendit sonner à la sonnette de l’igloo
c’est le père noël s’écrièrent les enfants

demanda le père noël et adam répondit
bien sûr et pas qu’un peu et il ajouta
je vais aller voir qui est l’idiot qui vient nous attaquer le soir de noël
et il ouvrit la porte et se trouva nez à nez avec le serpent sans nez
qui êtes-vous demanda adam au serpent sans nez
je suis le serpent sans nez mais avec sonnettes
et donc je suis le serpent à sonnettes
répondit le serpent à sonnettes
et que voulez-vous demanda adam
et le serpent à sonnettes répondit
je veux votre igloo
car j’ai un droit de cuissage
colonial sur votre igloo

ah bon
dit adam qui étant écrivain alla chercher sa consonne hache
et d’un coup de consonne hache coupa le serpent en deux
ouille ouille ouille on va se faire virer du paradis dit ève
et les enfants s’écrièrent bravo papa
mais le plus curieux était à venir
car le plus curieux est avenir
eh oui la première moitié du serpent c’est-à-dire le ser
commença à se transformer petit à petit comme apolline
la chenille apollinaire se transforma en papillon apollinaire
en honneur d’apollon et de guillaume apollinaire

d’abord il perdit la consonne s et devint er
et puis il lui poussa une consonne c
à la place de la consonne s et donc il devint cer
et puis il lui poussa une consonne f à la fin de cer
c’est-à-dire qu’il se transforma en cerf
et la deuxième moitié du serpent
c’est-à-dire le pent
commença aussi à se transformer petit à petit
d’abord il perdit la consonne t et devint pen
et puis il devint pn en perdant
la voyelle e blanche d’arthur rimbaud
et puis il lui poussa
une voyelle a noire d’arthur rimbaud
et une voyelle o bleue d’arthur rimbaud

c’est-à-dire
qu’il se transforma en paon
c’est-à-dire
que le serpent se transforma en cerf et paon
et le cerf et le paon rassurèrent adam et ève
en abolissant le droit de cuissage colonial
avant de partir dans le pays merveilleux des cerfs et des paons
qui est le vrai paradis puisque c’est un paradis sans serpent
contrairement à la toscane auvergnate qui est un enfer
avec serpent donc n’allez pas en toscane auvergnate
allez au pays merveilleux des cerfs et des paons

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , | 4 commentaires

JACQUELINE ET LE ROI

JACQUELINE

aujourd’hui je sens que ça va être ma fête puisque c’est ma fête
LE ROI

oui aujourd’hui ça va être votre fête puisque c’est votre fête
et donc bonne fête jacqueline et bonne fête aux jacqueline
jouons
JACQUELINE
d’accord mais à quoi
LE ROI
au jeu de l’intruse
JACQUELINE
c’est-à-dire
LE ROI
c’est-à-dire que
je vous demande de me dire
quelle est la ville intruse
parmi les sept villes suivantes

JACQUELINE
toulouse n’est pas une ville mais un verbe anglais
le verbe tou louse
et c’est aussi le prénom d’un peintre
dont le nom n’est autre que lautrec
et je dis autre
car au cœur de lautrec
il y a autre
à l’intérieur de lautrec
il y a un autre lautrec
le double de lautrec
et je vous le prouve
(l)autre(c)
nice n’est pas une ville mais un adjectif anglais
qui veut dire joli et agréable
versailles n’est pas une ville mais un château
le château de versailles
cannes n’est pas une ville mais des cannes
comme la canne de jeanne
paris n’est pas une ville mais un prénom
le prénom de paris hilton
lion n’est pas une ville mais un animal
et pas n’importe lequel
puisqu’il s’agit de vous
LE ROI

JACQUELINE
de rien et donc la seule ville de cette liste de sept villes qui pourrait être usque est la ville
de marseille et donc je demande à la ville de marseille de bien vouloir sortir de cette liste
alors est-ce que j’ai tout bon
LE ROI
eh non jacqueline
vous avez tout faux puisque la ville intruse est lion
JACQUELINE
ah bon pourquoi
LE ROI
parce que lion n’est pas une ville mais un animal
JACQUELINE
et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de vous
LE ROI
merci
JACQUELINE
you’re

mais quand allez-vous vous décider à me proposer la botte
LE ROI
dès maintenant et je vous le prouve en vous la proposant
JACQUELINE
ce n’est pas trop tôt et donc allons-y car nous avons déjà
perdu assez de temps comme ça avec le jeu de l’intruse
LE ROI
d’accord
JACQUELINE
merci
LE ROI
de rien

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

LE VERT VÉRONÈSE DE LA VILLE ROSE

1. LA PEUGEOT 603
la peugeot 603 n’existe pas ou nexiste
comme dieu l’ami et le marsupi l’ami
et lucifer l’ennemi et en nexistant
elle existe un peu comme dieu l’ami
et le marsupi l’ami et lucifer l’ennemi
mais bien sûr lucifer nexiste plus
à ne pas confondre avec n’existe plus
puisque lucifer nexiste encore
et même de plus en plus
tout en n’existant pas
eh oui lucifer est un démon très fort
un démon anagramme de monde

2. LE VERBE TO LOSE
il y a trois verbes to lose
1/ le verbe to lose
le verbe to lose existe et veut dire to lose mais lose se prononce loose
ce qui n’est pas logique et donc prouve que l’anglais n’est pas logique
ce que l’on savait déjà
🙂
2/ le verbe to loose
le verbe to loose n’existe pas ou nexiste
comme la peugeot 603 et dieu l’ami
et le marsupi l’ami et lucifer l’ennemi
mais c’est une faute d’orthographe ou une coquille
attention à ne pas faire de coquille avec la coquille
n’enlevons pas le cul de la coquille
si nous ne voulons pas faire une couille
puisque coquille moins cul égal couille
attention à ne pas faire de couilles quand nous écrivons
et de ne pas parler de couilles non plus car maintenant
tout est interdit mais bien sûr le mot loose existe
et il est à la mode car le look loose est à la mode

3/ le verbe tou louse
le verbe tou louse n’est pas un verbe
mais une ville qui s’appelle toulouse
la ville rose
« ô mon païs
ô toulouse »
ne poussons pas trop les mémés dans les orties
car « ici même les mémés aiment la castagne »
dit claude nougaro dans sa chanson ô toulouse
écoutons aussi
la ballade irlandaise
« une ballade irlandaise
féminine comme une colline
une mer vert véronèse »
ballade avec deux ailes
car il faut deux ailes pour voler comme l’oiseau
et bien sûr avec la balade avec une seule aile
on ne peut pas voler mais on peut marcher
ce qui n’est déjà pas si mal
par les temps qui courent
et qui ne marchent pas
à cause de l’argent
puisque le temps
c’est de l’argent
et donc il faut
courir pour
aller plus
vite vite
vite

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

THE FOUR SISTERS OF THE KING

hoy lunes
c’est-à-dire
jour des lunes
écoutons the mamas and the papas chanter
monday monday
california dreamin’
dream a little dream of me
et que d’autres chantent aussi monday monday
comme par exemple marianne faithfull
et que d’autres chantent aussi california dreamin’
comme par exemple queen latifah
et que d’autres chantent aussi dream a little dream of me
comme par exemple doris day puisqu’aujourd’hui
c’est la fête de doris c’est-à-dire le jour de doris
ou si vous préférez doris day
et allons comme nous pouvons
c’est-à-dire comme un lundi
donc bien puisque la chanson dit
monday monday so good to me

et pour tenir buvons du café qui en anglais se dit coffee
que j’aime puisqu’il finit par fée qui est un mot parfait
et donc mon conseil américain du jour est le suivant

et que la jolie fée pleine de foi et fidèle
qui s’appelle marianne faithfull chante
rosie won’t you please come home
what have they done to the rain
les parapluies de cherbourg
it’s all over now baby blue
(avec le groupe them)
scarborough fair
summer nights
plaisir d’amour
as tears go by
greensleeves
yesterday
et écoutons aussi yesterday par
tom jones
ray charles
the beatles
anita carter
perry como
leann rimes
claudio villa
elvis presley
james taylor
marvin gaye
mary hopkin
frank sinatra
cissy houston
the supremes
zarah leander
pierre lalonde
judith durham
aretha franklin
the king sisters
judita čeřovská
tammy wynette
donny hathaway
knute kiesewetter
et cetera sans fin car yesterday c’est sans fin
et donc mon conseil américain du jour est le suivant

LE LECTEUR
oh là là qu’elles sont jolies
les quatre sœurs du roi
L’AUTEUR
oui très jolies
LE LECTEUR
avec laquelle des quatre
aimeriez-vous vous marier
L’AUTEUR
avec aucune
LE LECTEUR
ah bon pourquoi
L’AUTEUR
parce que je n’aime pas me marier
mais je veux bien me marrer
LE LECTEUR
alors avec laquelle des quatre
aimeriez-vous vous marrer
L’AUTEUR
avec les quatre en même temps
car je ne veux pas faire des jalouses
LE LECTEUR
merci pour votre info
L’AUTEUR
de rien

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

SNOWMAN IN THE LAND OF THE FOUR CIRCLES OF AGATHA

quand le précieux pierre était enfant précieux
il aimait jouer à l’agate de toutes les couleurs
mais il n’était pas bille de toutes les couleurs
il aimait jouer à l’agate mais n’était pas bille
et en grandissant
il ajouta une consonne à agate
la consonne hache d’homme
condamné à la voûte
mais pas pénitent
qu’on sonne
ni potier
et il joua à l’agate avec agathe
avec les deux yeux d’agathe
qui étaient quatre cercles
puisque chaque œil d’agathe était deux cercles
il était au pays des quatre cercles d’agathe
donc au pays des deux agates d’agathe
puisque chaque œil d’agathe
était une merveilleuse agate
écoutons agatha de francis bebey
« qu’il soit rouge
qu’il soit jaune
qu’il soit vert
qu’il soit bleu
de n’importe quelle couleur
un enfant c’est toujours un enfant
d’où qu’il vienne
du ciel ou de l’enfer
un enfant c’est toujours un enfant »
qu’il soit bleu
qu’il soit vert
qu’il soit jaune
qu’il soit rouge

un enfant
est toujours un enfant de toutes les couleurs
comme le petit oiseau de toutes les couleurs
« si tu fais un enfant vert
dis-moi seulement que l’enfant est vert
ne viens pas mentir qu’il est noir »

et que les frères jacques chantent
la chanson pour les enfants l’hiver
de jacques prévert et joseph kosma
« dans la nuit de l’hiver
galope un grand homme blanc
c’est un bonhomme de neige
avec une pipe en bois
un grand bonhomme de neige
poursuivi par le froid »
c’est le grand homme blanc
qui cassa sa pipe
en s’asseyant
sur le poêle rouge
pour se réchauffer
oh quel gros bêta
et donc ne soyons pas blancs
si nous ne voulons pas finir comme lui
soyons multicolores et multi-modèles
ne soyons pas d’une seule couleur
ni d’un seul modèle
soyons de toutes les couleurs
et de tous les modèles

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

ÊTRE SOI ET VIVRE EN BEAUTÉ

L’AUTEUR

le phénomène phénoménal ne s’est pas produit et donc je suis obligé de publier
aujourd’hui et de mourir un jour le plus tard possible et de mort lente si possible
et si possible ne pas mourir comme le comte dracula mais parlons d’autre chose
LA COIF’HAIR

oui mais de quoi
L’AUTEUR
parlons de la retraite qui veut dire traite
à nouveau mais il n’y a plus rien à traire
car la vache a donné tout son lait
le laid est beau et le beau ailé
et le lait est bon et le bon ailé
le beau et le bon sont ailés
alors quoi faire coif’hair
LA COIF’HAIR
se distraire dans le sens de nietzsche
qui n’aimait pas l’avachissement
et être soi et vivre en beauté
mais pas à la beauté
quelle que soit
la beauté
de
la beauté
et des paysages
qui entourent la beauté
en toscane auvergnate

L’AUTEUR
oui mais
faut-il laisser la beauté
le beau faut-il le laisser
faut-il le laisser le beau
« le laid c’est le beau »
et le beau c’est le laid
« beautiful is ugly and ugly is beautiful »
dit un écrivain anglais absolument inconnu depuis le brexit
et qui s’appelle mais comment s’appelle-t-il déjà ce type
ah oui
si je me souviens bien mais l’école est bien loin
ça y est j’ai perdu le fil de la mémoire
ah oui
il s’agit d’un certain shakespeare mais je n’en suis pas certain
car il m’arrive de le confondre avec hugo qui est assez connu
de nos services grâce à tous les services qu’il nous a rendus
et que nous lui rendons en les lui rendant bien
et là j’ai complètement perdu le fil de cet écrit
ah oui
faut-il laisser la beauté

LA COIF’HAIR
oui
il faut laisser la beauté là où elle est
c’est-à-dire en toscane auvergnate
mais il ne faut pas laisser la beauté
ni le sens
il ne faut pas perdre
le sens de la beauté
ni la beauté du sens
L’AUTEUR
thank you
LA COIF’HAIR
you’re welcome
BAUDELAIRE
eh qu’aimes-tu donc
extraordinaire étranger
L’ÉTRANGER
j’aime tes nuages
tes nuages qui passent là-bas
là-bas tes merveilleux nuages
BAUDELAIRE
thank you
L’ÉTRANGER
you’re welcome

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , | Laisser un commentaire