J’AIME MIEUX LES FLEURS QUE LES PLEURS

1. OMICRON COMMENCE PAR OMI
omicron commence par omi car il est omis c’est-à-dire excepté exclu passé sous silence
on ne le détecte pas par oubli ou négligence ou délibérément ou parce qu’on le déteste
on n’en fait pas grand cas et c’est pourquoi il y a si peu de cas d’omicron en france
contrairement aux pays qui détectent plus et donc omettent moins
et j’ajoute que
ceux qui s’inspirent des autres
ne devraient pas omettre délibérément de les citer

ils ne devraient pas les détester mais les aimer
et prouver de la reconnaissance en les citant
nul n’est autorisé à mentir ni à être mal élevé
car c’est nul de mentir et d’être mal élevé
ne tutoyons pas l’étranger ni le non machiné
ni le bouc qu’il soit émissaire ou pas
(et puisque la coronavirusse démoniaque s’inspire sans citer
exorcisons-la dans la simca 1000 en lui faisant panpan-tutu
c’est-à-dire en lui donnant une bonne fessée sur son tutu)
2. LE TEMPS DES FLEURS
le journal libération nous informe que
80 % des hospitalisations concernent des non machinés

mais il ajoute que ça ne signifie pas que
les non machinés représentent 80 % des personnes
qui arrivent à l’hôpital avec une covide pleine
LE LECTEUR
et pourtant c’est la même chose
L’AUTEUR
eh non ce n’est pas la même chose
LE LECTEUR
ah bon pourquoi
L’AUTEUR
parce qu’il y a plus d’hospitalisations qui concernent des non machinés
que de non machinés qui arrivent à l’hôpital
LE LECTEUR
et pourtant c’est la même chose
L’AUTEUR
eh non ce n’est pas la même chose
LE LECTEUR
ah bon pourquoi
L’AUTEUR
parce que tous les non machinés sont égaux
mais certains étant plus égaux que d’autres
comptent plus que les autres
et donc on les compte plus
c’est-à-dire plusieurs fois
et j’ajoute que la machination obligatoire est nulle
puisque c’est nul de machiner une personne contre sa volonté
nul ne devrait être machiné contre sa volonté
et j’ajoute que
l’hôpital ne devrait pas discriminer le non machiné
en le traitant de nul c’est-à-dire en le maltraitant ce qui est nul
et si l’hôpital ne veut pas des non vaccinés
qu’il les refuse ou leur fasse payer les soins
mais qui va payer pour être maltraité

c’est pourquoi le docteur guillotin et son assistante l’infirmière guillotine pensent
qu’il faut rétablir la peine de mort pour pouvoir les euthanasier en les guillotinant
et en profiter pour guillotiner les étrangers qui coûtent plus qu’ils ne rapportent
vive la république et vive la france qui sont toutes les deux tombées bien bas
et donc vivement le retour de la république et vivement le retour de la france
machinons contre la covide pleine
mais pas contre la volonté de la personne non machinée

ne nous trompons pas d’ennemi
l’ennemi n’est pas l’étranger ni le non machiné
les deux boucs émissaires à la mode
l’ennemi est la cinquième vague tsunennemie
est-ce que le bouquémi sert d’ennemi
faisons du bouquémi un boucami et que le marin éric ciotti
(plus proche de marine que des valeurs de la république)
arrête de tutoyer les étrangers
et oublions le virus et la politique
en écoutant le temps des fleurs
par dalida/helena paparizou/ima/
ivan rebroff/mary hopkin
nathalie cardone/rika zaraï/sandie shaw
et par vicky
(à ne pas confondre avec le gouvernement de vichy)

« dans une taverne du vieux londres
où se retrouvaient des étrangers
nos voix criblées de joie montaient de l’ombre
nous écoutions nos cœurs chanter
c’était le temps des fleurs
on ignorait la peur
et puis sont venus les jours de brume
avec des bruits étranges et des pleurs »

oublions le virus et la politique et nos jours de brume
en écoutant isabelle aubret chanter le goût de l’été
et prions pour que l’amour et l’été reviennent
prions pour que l’amour ait un goût de miel
et écoutons l’hymne à l’amour d’édith piaf par thierry amiel
que j’appelle thierry à miel car il nous régale avec son miel

et bien sûr écoutons those were the days
par alexander vertinsky (en russe)/alexandra/bing crosby/bobby vinton
bonnie tyler/chris de burgh/circe link/dolly parton/eddie fisher/gene raskin
gigliola cinquetti (quelli erano i giorni)/helena hettema/helene fischer
johnny mathis/kamahl/lana cantrell/liam clancy/manca izmajlova (en russe)
mary hopkin/matt monro (qué tiempo tan feliz)/max bygraves
melanie/nick lucas/patti page/robert goulet/roger whittaker/sandie shaw
susan mccann/tamara tseretelli (dorogoi dlinnoyu/version originale russe)
the 5th dimension/the fureys/the limeliters/vera lynn
violeta villas (en polonais)/wanda jackson

« THOSE WERE THE DAYS MY FRIEND
WE’D THOUGHT THEY NEVER END »

et écoutons-la aussi
par woody harrelson et marisa tomei
pour rire
car par les temps qui courent
et ne marchent pas
nous avons besoin de rire
(J’AIME MIEUX LA CINQUIÈME DIMENSION
QUE LA CINQUIÈME VAGUE DE CORONAVIRUS
ET J’AIME MIEUX ROGER WHITTAKER
QUE LA HACKER MALVEILLANTE
QUE J’APPELLE LA CORONAVIRUSSE
ET LA VOLEUSE DE FLEURS
AND FLOWERS AND FOLLOWERS
et la covide soulignée en rouge par ordinator
qui propose le coricide et j’ajoute le diable
car il me semble que le diable est coricide
et c’est pourquoi je suppose dans cet écrit
que la covide est une suppôte du diable)

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s