LE CORONA EST UN DISCRIMINEL

OUF OUF LE FEU EST ENFIN PASSÉ AU VERT
APRÈS PRÈS DE DEUX MOIS DE FEU ROUGE
et donc nous pouvons enfin circuler de nouveau
car après le blocage vient le déblocage mais essayons de ne pas trop débloquer
respectons les consignes anti-corona comme par exemple le port du masque
et les gestes barrière et écoutons alain barrière chanter à regarder la mer
oui nous pouvons de nouveau rester « des heures à regarder la mer »
1. LE CORONA EST UN FILM D’HORREUR
après que le gouvernement français nous ait dit avant la bataille
que le masque ne servait à rien et qu’il ne fallait tester personne
vlatipa que maintenant après la bataille il nous dit le contraire
c’est-à-dire que le masque est obligatoire et qu’il faut tester tout le monde
et j’ajoute qu’il faut aussi tester les morts car pendant la nuit d’halloween 2020
ils se transformeront en morts-vivants et sortiront du confinement de la tombe
pour nous refiler le coronavirus et donc il faut aussi tester les chauves-souris
et les vampires et le comte dracula et les roumains des carpates et les aliens
mais en ce qui concerne les aliens c’est sigourney weaver qui s’en chargera
2. EL COJONA ES UN MATAVIEJOS
el corona es un mataviejos y por eso lo llamo el mataviejos
pero claro lo llamo también el cojona
porque lo del cojona tiene cojones
más cojones que el cojona
encerremos el cojona en la plaza de toros de granada
para que el matagigantes lo mate a goles con arte
porque estamos hartos del cojona
estamos del cojona hasta los cojones
porque el cojona mata viejos sin defensas
como los elefantes sin defensas de costa de marfil
que no tienen defensas por culpa del tráfico de marfil
pero el cojona no tiene cojones de matar
al matagigantes ni al atlético de madrid
écoutons eddy mitchell chanter le cimetière des éléphants
« ne te presse pas
tu as tout le temps de m’emmener au cimetière des éléphants »
ne nous pressons pas
nous avons tout le temps d’emmener les vieux au cimetière des éléphants
le corona est un criminel
qui discrimine les vieux
un discriminel de vieux
LE CORONA EST UN DISCRIMINEL
et pourtant tous les hommes sont égaux
mais le corona pense que les vieux sont moins égaux que les jeunes
est-ce que le vieux a perdu son droit de vieillesse à cause du corona
ne laissons pas le corona
résoudre le problème des retraites à notre place
ni résorber le trou de la sécu à notre place
ne résolvons pas le problème des retraites et de la sécu en laissant mourir les vieux
aimons-les et a(n)imons-les et oxygénons-les et (ré)a(n)imons-les et sauvons-les
une nation qui discrimine ses vieux est une discrimi-nation
car la courte vie qu’il reste au vieux
a autant de valeur que la longue vie qu’il reste au jeune
eh oui vie(ux) commence par vie
et donc longue vie aux vieux
écoutons le temps qu’il nous reste
par chantal pary/fernand gignac/nana mouskouri
« quelle importance le temps qu’il nous reste
nous aurons la chance de vieillir ensemble
au fond de tes yeux vivra ma tendresse
au fond de mon cœur vivra ta jeunesse »
et écoutons los días del arco iris par alci acosta/elio roca/marizza
et bien sûr que nicola di bari chante i giorni dell’arcobaleno
l’arc-en-ciel est une montagne
une montagne arc-en-ciel
comme la montagne arc-en-ciel et comme la montagne arc-en-ciel de rimbaud
a rainbow mountain like the rainbow mountain and the rimbaud mountain
et écoutons maintenant que la jeunesse de louis aragon
par cora vaucaire/cristina delune/francesca solleville/hélène martin
isabelle aubret/jacques bertin/jacques douai
les compagnons de la chanson/marc ogeret/monique morelli
« maintenant que la jeunesse chante à d’autres le printemps
maintenant que la jeunesse détourne ses yeux lilas
il fait beau à n’y pas croire
il fait beau comme jamais »
et écoutons il n’y a pas d’amour heureux de louis aragon
par angélique orecchio/barbara/caroline loeb/catherine sauvage/danielle darrieux
françoise hardy/georges brassens/ginette reno/hugues aufray/jacques douai
james ollivier/jeanne moreau/karin mensah/marc ogeret/maxime le forestier
monique morelli/nicolas peyrac/nina simone/renée claude/youssou n’dour
« ce qu’il faut de malheurs
pour la moindre chanson
ce qu’il faut de sanglots
pour un air de guitare
il n’y a pas d’amour heureux »
et encore moins d’amour heureux
si nous laissons mourir les vieux
ne laissons pas mourir les vieux
LONGUE VIE AUX VIEUX

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s