L’AMI FA SOL SI DORÉ

j’ai croisé
l’ami fa dans une rue au sol si doré par les citrons
tombés des citronniers à six troncs qui mûrissent
dans les jardins de la poésie et du flamenco
ça y est j’ai perdu le fil grâce à la poésie
de la poésie et à la poésie du flamenco
ah oui j’ai croisé un ami dans une rue
au sol si doré qu’il était d’or
j’ai croisé un ami
sans croiser le fer avec lui ni le bousculer
et lui aussi m’a croisé
sans croiser le fer avec moi ni me bousculer
c’est-à-dire que nous nous sommes croisés
sans croiser le fer ni nous bousculer
ce qui est assez incroyable par les temps agressifs qui courent
tellement qu’ils ne marchent pas dans les rues ni sur les routes
et bien sûr il suffit d’o.t. ot à route c’est-à-dire ôter ot à route
pour obtenir rue car route moins ot = rue et je le prouve
R(o)U(t)E
et si on remplace la taie de la route par un geai
on obtient
ROUGE
comme la gorge
du rouge-gorge
🙂
écoutons un jour un jour de louis aragon
par jean ferrat/marc ogeret/isabelle aubret
« un jour pourtant un jour viendra couleur d’orange
un jour de palmes un jour de feuillages au front
un jour d’épaules nues où les gens s’aimeront
un jour comme un oiseau sur la plus haute branche »
un jour viendra où les gens voudront
et donc sauront et donc pourront
se croiser dans la rue
sans croiser le fer
ni se bousculer
et ce jour orange sera moins effrayant
que la nuit des morts-vivants
que j’appelle la nuit des six trouilles
puisque je sais que la citrouille sourit
et je le prouve par le dessin suivant
🙂
qui est aussi un tournesoleil qui sourit
et le visage de l’ami
qui est aussi un tournesoleil qui sourit
et je le prouve par le dessin suivant
🙂
oh là là la citrouille
ça fout tellement la trouille
que ça fout six trouilles
🙂
mais heureusement
le jour orange viendra et sera
le jour des vivants vivants
or ange + or = orange
et donc le jour orange
sera aussi le jour
de l’ange d’or
annonciateur de l’âge d’or sans fin
et en attendant l’âge d’or sans fin
écoutons el camino
par les gipsy kings
« el camino mi camino
el camino del verano
y yo soy un vagabundo
yo me voy por este mundo »
et que colette magny chante
j’ai suivi beaucoup de chemins
d’antonio machado
« jamais s’ils arrivent quelque part
ils ne demandent où ils arrivent
là où il y a du vin
ils boivent du vin
où il n’y a pas de vin
ils boivent de l’eau fraîche »
he andado muchos caminos
de antonio machado
« nunca si llegan a un sitio
preguntan a donde llegan
donde hay vino beben vino
donde no hay vino agua fresca »
et que calixto sánchez chante
les quatre poèmes suivants
d’antonio machado
una noche de verano
recuerdo infantil
a un olmo seco
retrato
« mi infancia son recuerdos de un patio de sevilla
y un huerto claro donde madura el limonero »
j’aime le jardin d’antonio machado où mûrit le citronnier de la poésie
et j’aime le jardin de calixto sánchez où mûrit l’oranger du flamenco
j’aime les citronniers de la poésie
et les orangers du flamenco
et les orangers de la poésie
et les citronniers du flamenco
j’aime la poésie
et le flamenco

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’AMI FA SOL SI DORÉ

  1. golden6g dit :

    J’adore! Signée la préférée du Roi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s