A BIRD SINGS IN MY HEAD AND IN MY HEART

le cher sylvain c’est-à-dire sylvain lechair
pense que mes poèmes et le chocolat
devraient être remboursés
par la sécurité sociale
oh quelle bonne idée
merci sylvain
et merci aussi
d’avoir reblogué
mon texte intitulé
ALL WE NEED IS LOVE AND CHOCOLATE
merci beaucoup sylvain pour ce cadeau doux
qui enchante ma tête et mon cœur
écoutons martine caplanne chanter
l’étrange douceur de rené-guy cadou
« c’est le toit qui se soulève
semant d’astres la maison
je me penche sur tes lèvres
premiers fruits de la saison
comme un oiseau dans la tête
le sang s’est mis à chanter
les fleurs naissent et c’est peut-être
que mon corps est enchanté »
oh là là que c’est beau
et donc je ne comprends pas
ce qu’elle attend la sécurité sociale
pour rembourser la poésie et le chocolat
LA SÉCURITÉ SOCIALE
j’attends le blé
« ainsi qu’on attend les navires
dans les années de sécheresse
quand le blé ne monte pas plus haut
qu’une oreille dans l’herbe
qui écoute apeurée
la grande voix du temps »
MOI
si j’ai bien compris tu n’as plus d’argent
tu n’as plus de blé comme champ moissonné
tu es fauchée comme les blés
LA SÉCURITÉ SOCIALE
eh oui
MOI
et est-ce que tu aimes le flamenco
LA SÉCURITÉ SOCIALE
oh oui
MOI
alors écoutons
cómo reluce
par
fosforito
el chocolate
rocío márquez
curro de utrera
gracia de triana
juanito mojama
enrique morente
el niño de almadén
don antonio chacón
la niña de los peines
« cómo reluce la gran calle de alcalá
cuando suben y bajan los andaluces »
et puisque le flamenco
est un oiseau qui chante
écoutons giselle pascal chanter
un oiseau chante
« c’est le printemps
tout est joyeux
tout est en fleurs »
et en automne aussi
tout est joyeux
et tout est en fleurs
car
« l’automne est un deuxième printemps
où chaque feuille est une fleur »
dit albert camus
autumn is a second spring
when every leaf is a flower
et mes feuilles aussi sont des fleurs
que j’offre à mes lecteurs-fleurs
et à mes followers-flowers
en les remerciant
et puisque nous sommes le premier octobre
saluons le mois d’octobre
en écoutant pedro infante chanter
la plus belle lune
la lune d’octobre
luna de octubre
« viviré
con la eterna pasión que sentí
desde el día en que te vi
desde el día que soñé
que serías para mí »
et écoutons aussi
singing bird
par sharon collen
et par brendan o’dowda
« oh i have seen the lark
so high at noon
heard his song up in the blue
i’ve heard the blackbird
pipe his note
the thrush and the linnet too
but none of them
can sing so sweet
my singing bird as you »

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s