PHÉNOMÈNE OLYMPIQUE

ou la nuit illustre et le jour modeste
du verbe illustrer qui existe et du verbe modester qui n’existe pas
c’est pourquoi il est souligné par ordinator qui propose molester
cet écrit est aussi la flèche de cupidon mais dessinée par miró
qui comme vous le savez
était miro comme picasso
il voyait mal comme picasso
il était myope comme picasso
il était bigleux comme picasso
donc gleux-gleux comme picasso
c’est-à-dire
deux fois gleux comme picasso
miró était miro comme picasso
🙂
LE LECTEUR
ah bon
L’AUTEUR
mais non idiot je plaisante
miró et picasso sont deux lumières de la peinture
mais cela fait maintenant au bas mot un lustre
que la nuit illustre illustre en cachette mes mots
sans mon autorisation et sans me citer
ce qui ne m’amuse pas et même me moleste
donc je demande à la nuit illustre
de ne plus illustrer mes mots
molester voulant dire
de mes mots me délester
me délester de mes mots
ce que je déteste
ah si au moins elle pouvait
me délester de mes maux
et qu’elle m’envoie
si elle veut et si elle peut
le drapeau kanak
qui est un drapeau
bleu jaune noir rouge vert
c’est-à-dire
un drapeau olympique
🙂
LE LECTEUR
si j’ai bien compris
en s’inspirant de tes mots et en les interprétant
et en les illustrant et en les taguant et cetera
elle te moleste c’est-à-dire elle te dérange
L’AUTEUR
oui elle me dérange et je lui demande de s’arrêter
comme je lui ai déjà dit à de nombreuses reprises
et puisque ça ne suffit pas
que je le lui dise
je le lui crie
le lui crie
je le crie
le crie
le cri
cri
et lui prie de ne pas me parler du cri dans son prochain post ni du cricri ni du grillon
ni de la cigale car je ne peux pas dormir à cause de son potin anagramme de pinot
et de piton et de point
ô nuit qui me nuit et m’ennuie
ne continuit pas à m’ennuyer en t’inspirant de moi à ce point
LE LECTEUR
si j’ai bien compris tu en es à ce point à cause de la nuit
L’AUTEUR
oui et puisqu’aujourd’hui c’est la saint-modeste
j’embrasse les modeste et les modestes
et je leur souhaite une bonne fête
écoutons le modeste de georges brassens
« les pays c’est pas ça qui manque
on vient au monde à salamanque
à paris bordeaux lille brest
lui la nativité le prit
du côté des saintes-maries
c’est un modeste
si tu n’as tout du grimaud
si tu sais lire entre les mots
entre les faits entre les gestes
lors tu verras clair dans son jeu
et que ce bel avantageux
c’est un modeste »
écoutons envoi de fleurs de paul delmet
par
tino rossi
lina margy
aimé doniat
henri decker
jean lumière
roland gerbeau
« voici quelques fleurs
bien modeste envoi
ce sont d’humbles fleurs
presque fleurs des champs
mais ce sont des fleurs
simples et sincères »
a flower bouquet
for my followers who are flowers
mes écrits sont des bouquets de fleurs
pour mes lecteurs qui sont des fleurs
« j’aurais mieux aimé de riches bijoux
que ce souvenir vraiment trop champêtre
bagues bracelets féminins joujoux
j’aurais mieux aimé vous aussi peut-être
mais du moins ces fleurs ce modeste envoi
ces très humbles fleurs qui viennent d’éclore
vous diront tout bas de penser à moi
d’y penser souvent d’y penser encore »
cette pensée
est rouge comme le sang américain
et verte comme la terre océanique
et jaune comme le soleil asiatique
et noire comme la nuit africaine
et bleue comme le ciel européen

cette pensée est olympique

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s