WE ARE THE SONGS THAT WE SING

aujourd’hui je vais encore vous parler d’hier
c’est-à-dire de la petite chanson inconnue
qui s’appelle hier ou si vous préférez
yesterday
une petite chanson inconnue
d’un petit groupe inconnu
🙂
« yesterday all my troubles seemed so far away
now it looks as though they’re here to stay
oh i believe in yesterday »
écoutons yesterday par
tom jones
the beatles
ray charles
perry como
anita carter
leann rimes
claudio villa
marvin gaye
elvis presley
james taylor
mary hopkin
frank sinatra
cissy houston
the supremes
zarah leander
pierre lalonde
judith durham
aretha franklin
the king sisters
judita čeřovská
tammy wynette
donny hathaway
knute kiesewetter
marianne faithfull
et cetera sans fin car yesterday c’est sans fin
donc mon conseil à la planète est le suivant
don’t ruin a good yesterday
because of a bad today
and don’t ruin a bad today
because of
a worse tomorrow
a much worse tomorrow
a very much worse tomorrow
et après avoir écouté yesterday
écoutons
today
par the new christy minstrels
« you’ll know who i am by the songs that i sing »
et après avoir écouté today
écoutons
tomorrow
par paul mccartney & wings
« oh baby don’t you let me down tomorrow
holding hands we both abandon sorrow »
et après avoir écouté tomorrow
écoutons
les jours heureux
de gérard lenorman
« quand dehors la nuit s’enfuit emportée par ses blancs chevaux
quand le soleil comme une fête vient annoncer le jour nouveau
quand la clarté pâle de l’aube vient caresser tes longs cheveux
je pose ma tête sur ton épaule et je chante les jours heureux »
hier aujourd’hui demain tenant de maintenant
deux mains tenant main tenant maintenant
ici et maintenant
le nord de la méditerranée
se mire dans un miroir
le grand miroir du sud
de la méditerranée
hier
coup de poing sans poignée de main
aujourd’hui
coup de poing sans poignée de main
demain
coup de poing sans poignée de main
la déesse phénicienne europe ne veut pas
de mauvais mi-grands ni de bons mi-grands
car elle estime que le mi-grand
qu’il soit mauvais ou bon
n’est qu’un demi-grand
c’est-à-dire
la moitié d’un grand
le mi-grand n’est pas assez grand pour elle
le mi-grand est trop petit pour elle
le mi-grand est un pygmée
et donc elle demande au pygmée
d’avoir la gentillesse de rester chez lui
LA DÉESSE
(qui a plein de chevaux et roule en déesse
et ne roule pas pour le pygmée et le roule)
non nous ne pouvons pas vous accueillir
misérable pygmée et nous le regrettons
ayez la gentillesse de rester chez vous
LE PYGMÉE
(qui rêve d’avoir ne serait-ce qu’un cheval au lieu de marcher
et rêve de rouler ne serait-ce qu’en 2 cv au lieu de marcher
et ne roule pas pour la déesse et la roule)
d’accord
LA DÉESSE
merci
LE PYGMÉE
de rien

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s