POETRY IS MUSIC

aujourd’hui pour l’anniversaire
de la mort de paul verlaine
écoutons georges brassens chanter
l’enterrement de verlaine de paul fort
« n’importe je suivrai toujours l’âme enivrée
ah folle d’une espérance désespérée »
et que marisa sannia chante verlaine
de federico garcía lorca
« canción llena de labios y de cauces lejanos
canción llena de horas perdidas en la sombra
canción de estrella viva sobre un perpetuo día »
et que giorgio gaber chante ascolta la canzone
c’est-à-dire écoutez la chanson bien douce
de paul verlaine et léo ferré
« ascolta
la canzone dolce
se tu vorrai
ti piacerà
vola leggera
lieve lieve
come una brezza
a primavera »
espérance désespérée de la chanson
douce de paul verlaine
espérance désespérée de la chanson
verlaine de federico garcía lorca
espérance désespérée de la chanson
et que le don quichotte français
qui s’appelle léo ferré chante
art poétique de paul verlaine
« de la musique encore et toujours
que ton vers soit la chose envolée
qu’on sent qui fuit d’une âme en allée
vers d’autres cieux à d’autres amours
que ton vers soit la bonne aventure
éparse au vent crispé du matin
qui va fleurant la menthe et le thym
et tout le reste est littérature »
la poésie c’est aussi de la musique
et pas seulement de la littérature
la poésie
c’est de la littérature musicale
la poésie
c’est de la musique littéraire
la poésie
c’est de la littérature
et de la musique
mais la poésie c’est « de la musique avant toute chose »
c’est de la jolie musique qui nous prend comme une mer
quand léo ferré chante la musique de charles baudelaire
« la musique
souvent
me prend
comme une mer
d’autres fois
calme plat
grand miroir
de mon désespoir »
la poésie c’est de la musique qui te prend comme une mer
miroir
de l’espérance désespérée et du désespoir qui espère
miroir
de la faculté monstrueuse
d’espérer
comme dit emil cioran
le philosophe roumain
de paris
dans son précis intitulé précis de décomposition
ça y est
j’ai perdu le fil de l’espérance grâce à cioran
ah oui
miroir
de la misérable et monstrueuse faculté d’espérer
des êtres humains misérables et monstrueux
de la misérable et monstrueuse
condition humaine inhumaine
êtres humains misérables
et monstrueusement
décomposés
eh oui l’être humain s’est décomposé
et donc il faut le composer à nouveau
il faut le recomposer recomposons-le
le recomposeur qui le recomposera
recomposeur extraordinaire sera
je ne vois que dieu ou superman
pour pareille tâche surhumaine
et donc autant le dire tout net
ce n’est pas demain la veille
car aujourd’hui c’est
calme plat grand miroir du désespoir baudelairien
désespoir qui ne rime à rien car il rime avec rien
et donc espérons en attendant le père noël
attente misérable
et monstrueuse
misérable ment
misérablement
monstrueuse ment
monstrueusement
attente de décomposition
espérons que le temps
qui n’arrange rien
arrangera tout

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s