THE BEAUTY OF AVA GARDNER

un grand avare essaya de séduire ava gardner
en lui disant que grand avare était anagramme
d’ava gardner
ce qui était vrai et qui est toujours vrai
mais le grand avare échoua
car on ne pouvait pas
prétendre à la main
d’ava gardner
juste avec une anagramme
il aurait fallu au moins
une avagramme
ou alors de l’argent
beaucoup d’argent
car à cette époque
l’avagramme n’existait pas et maintenant non plus
alors poètes chiadez vos anagrammes poétiques
si vous voulez conter fleurette à ana la fleuriste
ou alors ne soyez pas pauvres
ayez de l’argent
beaucoup d’argent
si vous voulez conter fleurette à ava gardner
LE PAUVRE POÈTE
c’est ava gardner que je préfère
alors quoi faire coif’hair
LE RICHE COIF’HAIR
avez-vous du blé
LE PAUVRE POÈTE
non
LE RICHE COIF’HAIR
êtes-vous fauché
comme les blés
LE PAUVRE POÈTE
oui
LE RICHE COIF’HAIR
alors contentez-vous de conter fleurette
à ana la fleuriste en lui proposant d’écouter
comme les blés
par eva
et moi je conterai fleurette à ava gardner
en lui proposant d’écouter
the first time ever i saw your face
par la clarinette magique
d’acker bilk et par
the fureys
diana ross
leona lewis
vern gosdin
nancy ames
lena martell
dolly parton
johnny cash
elvis presley
roberta flack
alison moyet
peggy seeger
conner reeves
andy williams
shirley bassey
johnny mathis
natasha marsh
george michael
gordon lightfoot
nana mouskouri
kandace springs
the kingston trio
marianne faithfull
peter paul & mary
« the first time ever i saw your face
i thought the sun rose in your eyes
and the moon and the stars
were the gifts you gave
to the dark and the endless skies
and i knew our joy would fill the earth
and last and last and last
till the end of time my love »
the first time ever i saw
ava gardner’s face
j’ai cru que j’allais
amourir
c’est-à-dire
d’amour mourir
mourir d’amour
et la deuxième fois aussi et la troisième fois aussi
et la énième fois aussi et la n+unième fois aussi
et cetera sans fin
car ava gardner est sans fin
et danielle darrieux aussi
et fats domino aussi
écoutons danielle darrieux chanter
il n’y en a que pour la rose
sur les grands flots bleus
la rochelle en hiver
et cetera
et que fats domino chante
walking to new orleans
ain’t that a shame
blueberry hill
et cetera

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour THE BEAUTY OF AVA GARDNER

  1. Roomanies dit :

    Des textes drôles comme toujours.

    • merci mary
      et puisque l’humour est notre dada
      écoutons bernard lavilliers chanter
      la chanson dada qui est un poème
      de tristan tzara
      la chanson dada est
      « la chanson d’un dadaïste
      qui était dada de cœur
      qui était donc dadaïste
      comme tous les dadas de cœur »
      et puisqu’on tient bernard lavilliers
      et puisqu’il est de saint-étienne
      et puisqu’on tient à ce stéphanois
      qu’il chante aussi saint-étienne

  2. Julio: Thank you for liking, ELM DRIVE IMAGES. The translation feature seems to have problems translating the French to English. I do believe I’m able to follow it though – and, I like it!

    • je viens seulement de voir votre commentaire
      qui était classé dans les indésirables
      or il n’est pas indésirable puisqu’il est désirable
      et je vous le prouve en vous remerciant
      thank you dan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s