L’ESCALIER QUI VA DE LA MER AU CIEL

ou le pastoureau de saint jean de la croix
ou vingt chansons de michel polnareff
et une chanson de georges brassens
ou le dada et l’éléphant
de jean rochefort
1. EL DA DA
el dia es más barato que el dani porque paga una letra menos que el dani
la ene
y el da es más barato que el dia porque paga una letra menos que el dia
la i
el da paga dos letras menos que el dani
la ene y la i
ni
en el da todo es gratis porque el da da
y quede claro que el general idi amin dada
no era miembro del movimiento dada
y quede claro que me gusta más michel
polnareff que el general idi amin dada
écoutons michel polnareff chanter
avec nini
et rêvons de parader avec nini
dans le sens de faire avec élégance
des mouvements à dada sur nini

2. LE DADA
le dada de jean rochefort était le dada et je dis était le dada
malheureusement car jean rochefort vient de nous quitter
😦
jean rochefort
le grand acteur français
grand amateur de dada
jean rochefort
quichotte français que j’appelle aussi
don juan rocafuerte est allé parader
dans le sens de faire avec élégance
des évolutions à dada sur son dada
jean rochefort est allé parader
au paradis où nous irons tous
et où on ira tous puisque
nous irons tous au paradis
et on ira tous au paradis
nous irons tous au paradis de jean rochefort
et on ira tous au paradis de michel polnareff
qui grâce à dieu n’est pas encore au paradis
écoutons michel polnareff chanter
on ira tous au paradis
nous irons tous au paradis
et on ira tous au paradis
par l’escalier qui va
de la mer au ciel

mais attention car un éléphant ça trompe énormément
comme trompe la petite pisseuse de georges brassens
écoutons
georges
brassens
chanter
saturne
« et la petite pisseuse d’en face
peut bien aller se rhabiller »
et que michel polnareff chante
love me please love me
et qu’il chante aussi
i love you because
et qu’il chante aussi
rosy
gloria
holidays
âme câline
mes regrets
l’amour avec toi
goodbye marylou
nos mots d’amour
une simple mélodie
la poupée qui fait non
sous quelle étoile suis-je né
encore un mois encore un an
pourquoi faut-il se dire adieu
j’ai tellement de choses à dire
tous les bateaux tous les oiseaux
l’homme qui pleurait des larmes de verre

please love me
because

because

et puisque la poésie est notre dada
écoutons les vers les plus tristes
de pablo neruda par
ginette acevedo
lissette alvárez
tania libertad
paco ibáñez
(vingtième poème de « veinte poemas de amor
y una canción desesperada » de pablo neruda)
y que enrique morente de granada casi nada
🙂
cante el pastorcico de san juan de la cruz
« que sólo de pensar que está olvidado
de su bella pastora con gran pena
se deja maltratar en tierra ajena
el pecho del amor muy lastimado »

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s