LES AMOUREUX DE LA CHANSON

(ou la difficulté de conclure
ou l’arbre extraterrestre
au tronc vert clair)
la nuit n’est jamais complète dit paul éluard
et j’ajoute que la nuit n’est jamais complète
pour une personne comme il faut
comme par exemple dieu
qui malgré ses défauts
et son inexistence
est quand même
une personne
comme il faut

mais évidemment la nuit est complète pour le diable
qui existe et n’est pas une personne comme il faut
et donc je dis puisque nous sommes jeudi
à ceux qui ne veulent pas que la nuit soit complète
d’être des personnes
soyez des personnes
si vous ne voulez pas que votre nuit soit complète
et comme il faut conclure
écoutons pour conclure
la nuit n’est jamais complète
de paul éluard
par julos beaucarne qui est le gilles vigneault des belges
et écoutons
les amours les travaux
de gilles vigneault qui est le julos beaucarne des québécois
et écoutons julos beaucarne le gilles vigneault des belges
ah julos beaucarne
et puisque julos beaucarne est le gilles vigneault des belges
écoutons gilles vigneault le julos beaucarne des québécois
ah gilles vigneault
et cetera sans fin
car julos beaucarne et gilles vigneault sont sans fin
mais comme il faut conclure
écoutons pour conclure
si les bateaux
de gilles vigneault
par marie-denise pelletier

« loin comme l’angleterre
je t’aimerai je t’aimerai »
loin comme l’angleterre
à cause du brexit bête
je t’aimerai angleterre
angleterre je t’aimerai
mais à une condition
L’ANGLETERRE
laquelle
MOI
à condition
que tu noies
dans la manche
le brexit à la noix
L’ANGLETERRE
d’accord
MOI
merci
L’ANGLETERRE
de rien
MOI
et maintenant il faut conclure
mais on ne peut pas conclure
sans avoir écouté au moins
une chanson de monique leyrac
que vous pouvez choisir
parmi les 17 chansons suivantes
puisque nous sommes le 17
mon pays
le bonheur
soir d’hiver
plus jamais
pendant que
sonate en do
aimons-nous
la manikoutai

mais le danube
pour cet amour
le bal chez julien
chanson polonaise
parlez-moi de vous
les amours anciennes
les filles de trois-rivières
c’est ici que je veux vivre
les parapluies de cherbourg
et donc je conclus en disant
qu’il est difficile de conclure
et le prouve en écoutant le poème d’arthur rimbaud
on n’est pas sérieux quand on a 17 ans
par léo ferré
et en écoutant violeta parra chanter
volver a los 17
et en écoutant les serpents noirs chanter
elle a tout juste 17 ans
je n’aime pas conclure et conclus en disant que
j’aime le mot fin mais je n’aime pas le mot fin
oh qu’il est difficile de conclure
et donc je ne conclus pas

et je visite le blog
roomanies
et je lis l’article de maître renard qui parle
d’elena beatrice hasna
la petite roumaine
qui chante
je suis malade
la bohème
ave maria
elena beatrice hasna
est un ange de noël
et une étoile bleue
et jaune et rouge
qui brille
pour les amoureux
de la chanson

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour LES AMOUREUX DE LA CHANSON

  1. Roomanies dit :

    Vous me faites toujours sourire Julio!
    Merci d’avoir lu notre article ainsi que de nous avoir promus sur votre blog!

    Juste une petite attention pour vous remercier.
    Mais je vais faire une photo personnalisée.
    Donnez-moi vos « instructions » SVP!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s