LA VERDAD Y LA LIBERTAD

(« una voz no callará mientras diga la verdad »
y claro mientras es anagrama de mentiras)
il y a deux façons de voler
voler comme l’oiseau et comme le voleur
l’oiseau ne vole pas comme le voleur
ni le voleur comme l’oiseau
ne reprenons pas l’amour donné
car l’amour donné est sacré
ne reprenons pas nos gemmes données
car reprendre c’est voler comme le voleur
ne reprenons pas nos mains données
car reprendre c’est voler comme le voleur
ne reprenons pas l’amour donné
car l’amour donné est sacré
et si nous voulons voler
volons mais volons comme vole l’oiseau
ne volons pas comme vole le voleur
volons comme vole l’oiseau d’amour
ne reprenons pas l’amour donné
car l’amour donné est sacré
ne soyons pas des voleurs d’amour
soyons des oiseaux d’amour
qui volent comme vole l’oiseau d’amour
volons comme vole l’oiseau d’amour

volons comme vole l’oiseau d’amour de demain
les deux ailes de l’oiseau d’amour de demain
sont deux mains
pour hier et aujourd’hui et demain
il vous donne ses deux mains
pour hier et aujourd’hui et demain
je vous donne mes deux mains
pour hier et aujourd’hui et demain
écoutons les oiseaux dans le soir
par
alain vanzo
georges thill
andré dassary
« les oiseaux jusqu’au jour chantent l’amour »
et moi aussi je chante l’amour jusqu’au jour
comme les oiseaux et comme elvis presley

et qu’alain vanzo chante quand l’oiseau chante
n’ayons pas peur de nous donner la main
et puisqu’aujourd’hui on parle de main
et d’hier et d’aujourd’hui et de demain
écoutons les mains d’elsa
le poème de louis aragon
par
marc ogeret
monique morelli
« donne-moi tes mains que mon âme y dorme
que mon âme y dorme éternellement »
et que the wolfe tones chantent
« give me your hand »
donne-moi ta main
et donne-moi tes j’aime
give me your hand and

thanks for your hand and your likes
merci pour ta main et tes j’aime
y que los guaraguao canten
canción por el fusil y la flor
la hierba de los caminos
sentimiento isleño
casas de cartón
canción para ti
mi canto
madre
oh là là mon dieu
que c’est beau
écoutons aussi
la hierba de los caminos
par
victor jara
quilapayún
óscar chávez
rolando alarcón
merci à ceux qui me donnent des j’aime
oh là là que j’aime vos j’aime et j’aime
aussi ce texte donc je clique sur j’aime
y que los guaraguao canten también
hermano dame tu mano
« hermano dame tu mano
vamos juntos a buscar
una cosa pequeñita
que se llama
libertad »

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s