LE GANYIKAZIBAR

si par malheur la fille des peines gagnait
ce serait le moment de filer n’importe où
car ce serait la fin
donc le moment de filer en end c’est-à-dire en inde ou en endland
c’est-à-dire en finlande ou de perdre le fil en filant aux philippines
ou s’endormir à andorre ou à porto rico en buvant un bon porto

ou danser une dernière danse avec annie
en tanganyikazanzibarie
ou si vous préférez en
tan(ganyika)zan(zibar)ie
c’est-à-dire en tanzanie
puisque le ganyikazibar
a été rayé de la carte
par ordinator
mais soyons précis
la tanzanie n’a rien à voir avec danse
même si elle commence par tanz
partance
ça y est
j’ai perdu le fil de l’eau du ruisseau de l’enfance de salvatore adamo et le filet d’eau
du petit ruisseau de berthe sylva et puisqu’on tient le romantique salvatore adamo
écoutons-le chanter à demain sur la lune ah oui
et finissons bourré dans un bar de l’île de mafia
l’île la plus au sud de l’archipel de zanzibar
paradis de l’océan indien
qui n’est pas le paradis des cow-boys
car si j’ai bien compris
certaines indiennes d’amérique du sud
n’aiment pas
les cow-boys d’amérique du nord

vivement le petit drapeau de zanzibar et vivement le petit drapeau du ganyikazibar
et vivement que je mette vingt centimes dans la fente du juke-box du jukebox bar
de zanzibar pour voir la vie en rose
et pour écouter david wills chanter
there’s a song on the jukebox
et pour écouter la vie en rose d’édith piaf
et pour écouter mort shuman chanter
garde la dernière danse pour moi
« save the last dance for me »
et dansons aussi cette
dernière danse avec
bruce springsteen
emmylou harris
leonard cohen
eddy mitchell
anne murray
harry nillson
sandy posey
dolly parton
petula clark
carole laure
cliff richard
the drifters
ann breen
the cats
dalida

et que dalida garde la dernière danse pour moi
et que véronique sanson qui est une samson
de la chanson et qui n’est donc pas sans son
ça y est j’ai perdu le fil du son
à cause de sanson et dalida
ah oui écoutons véronique sanson
chanter le temps est assassin
le temps est un assassin
le temps est une montre assassine
qui te poursuit pour t’assassiner
en te plantant ses aiguilles
de montre assassine
le temps est un monstre assassin
qui te poursuit pour t’assassiner
en te plantant ses aiguilles
de monstre assassin
mais comme il court moins vite que toi
il ne peut pas t’attraper
donc tu ne risques rien
🙂
montons le son de sanson et écoutons aussi
les quatre vents forts par ian et sylvia tyson
et par bonnie dobson et par barbara dickson
je peux aller partout mais pas sans son
et je ne peux pas aller au ganyikazibar
puisque le ganyikazibar n’existe plus
étant donné qu’il n’a jamais existé
et n’a jamais existé à un tel point
qu’ordinator à qui on ne la fait pas
le souligne en rouge et ne propose rien
pour le remplacer ou si vous préférez
il suggère de le remplacer par rien
ou de ne le remplacer par rien

and when nothing
is going left
go right
🙂
ça y est
j’ai perdu le fil à couper le beurre et les épinards
à cause de mes bêtises de cambrai et de séville
ah oui
ordinator ne me fait aucune suggestion et me demande même d’oublier le ganyikazibar
ce que je fais car je ne peux pas me permettre le luxe de commencer la nouvelle année
en contrariant ordinator étant donné que j’ai grand besoin de lui et donc je lui souhaite
une bonne année et le remercie car ça nous fait un pays de moins ce qui n’est pas rien

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s