MONDAY IS A GOOD DAY

il était une fois
au royaume bananier des aveugles de grenade
un borgne et un cyclope qui voulaient être le roi
du royaume bananier des aveugles de grenade
et c’est pourquoi
ils s’entretuèrent
et c’est pourquoi
au royaume bananier des aveugles de grenade
il n’y eut pas de roi
le royaume bananier des aveugles de grenade
était une coopérative non coopérative sans roi
c’est encore le cas
au royaume bananier des aveugles de grenade
il n’y a toujours pas de roi ni borgne ni cyclope
le royaume bananier des aveugles de grenade
est une coopérative non coopérative sans chef
où il y a des bananes
jaunes comme l’or
l’or de la banane

et des grenades
rouges comme le sang
le sang de la grenade

mais on ne peut pas les exporter
car la coopérative ne marche pas
le royaume bananier des aveugles de grenade
est pire qu’une république bananière
puisque c’est un royaume bananier
au royaume bananier des aveugles de grenade
il n’y a pas de coopération
tout est compétition con
eh oui la compétition
sans coopération
c’est con
la compétition économique sans coopération sociale
c’est « bête tout court » et je dis tout court
parce que tout court donc rien ne marche
mais aussi parce que bête tout court
c’est encore plus bête que
« bête comme l’himalaya »

et pourtant
« soit lointaine soit voisine
espagnole ou sarrasine
il n’est pas une cité
qui dispute sans folie
à grenade la jolie
la pomme de la beauté »
nous dit victor hugo dans son poème oriental et romantique intitulé grenade
oui dansons et que serge kerval chante la chanson de maglia de victor hugo
« vous êtes bien belle et je suis bien laid »
et que gérard souzay chante le colibri de charles-marie leconte de lisle
« le vert colibri le roi des collines »
et que le vert colibri chante aussi le colibri et la chanson de maglia
et que joaquín díaz chante la chanson de la perte de grenade
aujourd’hui nous sommes lundi et pas n’importe lequel
puisqu’il s’agit du terrifiant lundi 2 janvier 2017 c’est-à-dire
un lundi de prise de grenade et de sang donc plus terrifiant
que le terrifiant lundi normal mais je suis vivant et donc
c’est bien la preuve que

et ça y est j’ai déjà perdu le fil nouveau du nouvel an ah oui
i wish you a happy new year 2017 et vous embrasse brasse
pour ne pas me noyer dans la mare de larmes de l’époque
et écoutons georges brassens chanter la guerre de 14-18
et aussi l’hécatombe du marché de brive-la-gaillarde
et écoutons victor hugo nous dire
« et l’on dit que les vents suspendent leurs haleines
quand par un soir d’été grenade dans ses plaines
répand ses femmes et ses fleurs »
et en 2017 mangeons des grenades
et surtout ne les lançons pas pour qu’elles explosent
et en 2017 faisons marcher l’économie et la société
car quand l’économie et la société vont tout va
et en 2017 supprimons les carcans car
quand il y a des carcans rien ne va
et en 2017 supprimons les chaînes
mais ne supprimons pas les chaînes
de cou en or ni les colliers de pierreries

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s