LOI DE L’HYDRE-CENTAURE ET DE L’OIE

oh là là je crois
qu’elle est moi
quel émoi
suis-je cheval
je suis cheval

elle est sur moi surmoi sur moi
elle est surmoi et moi je suis ça
je ne suis que ça et rien d’autre
et je crois qu’elle et moi
ne formons qu’un corps
à deux têtes deux têtes
qui repoussent quand on les coupe
nous formons une hydre sans tort
et mon ça de cheval pousse en elle
et repousse comme mon ça peut
jusqu’à ce qu’elle dise pouce
avec son pouce comme il se doit
jusqu’à ce qu’elle dise pouce
avec son pouce qui est un doigt
jusqu’à ce qu’elle dise pouce

et me repousse et que chacun retourne à son moi et à son soi et à son oie
elle à l’oie qu’elle plume dans la cuisine et moi au salon à ma plume d’oie

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s