LA BALLADE DE LA PENDULE DU PARADIS OU DE L’ENFER

ou deux jolis testicules
de poulet sur la paille

écoutons la vieille chanson du jeune temps de victor hugo
par julos beaucarne et josé van dam et gaël liardon
et que gaël liardon chante l’arc de triomphe de
marceline desbordes-valmore
marceline desbordes-valmore
val vivant qui déborde de vie
comme la vie déborde de vie
mer et ciel du paradis
et je vous informe aussi que
la corde pour se pendre de mon écrit turkey and india
est une autre version de la dinde ambigüe de turquie
et d’inde qui est à la fois jeune et vieille
young turkey and old turkey
jeune dinde et vieille dinde
écoutons georges brassens chanter
le temps ne fait rien à l’affaire
« le temps ne fait rien à l’affaire
quand on est con on est con
qu’on ait vingt ans
qu’on soit grand-père
quand on est con on est con »
1. L’OBSÉDÉ DU RIEN
l’obsédé du rien voit une corde pour se pendre
puisque la corde pour se pendre
est une corde pour se pendre
écoutons la ballade des pendus de françois villon
par gaël liardon et par serge reggiani
ballade des pendus que j’ai envie d’appeler aussi
la ballade de la pendule anagramme de le pendu

2. L’OBSÉDÉ DU CŒUR
l’obsédé du cœur voit un cœur à l’envers
avec les pieds en haut et le melon en bas
c’est-à-dire un cœur qui fait le poirier
car il est pendu par les pieds
eh oui le cœur de l’obsédé
du cœur a des pieds
c’est comme ça
écoutons
mon cœur est un violon
par lucienne boyer
et andré claveau
et luis mariano
3. L’OBSÉDÉ DU MELON
l’obsédé du melon voit un melon à l’envers
avec les pieds en haut et le melon en bas
c’est-à-dire un melon qui fait le poirier
car il est pendu par les pieds
eh oui le melon de l’obsédé
du melon a des pieds bleus

c’est comme ça
écoutons
c’est comme ça
par les rita mitsouko
4. L’OBSÉDÉ DU SEXE
l’obsédé du sexe voit deux testicules
de l’île des testicules nus affolants
deux testicules nus affolants
deux testicules affolants
de poulet sur la paille
deux testicules nus
et pis c’est tout
et pissez tout
épicez tout
et picétou
et puis
c’est
tout
écoutons mano solo chanter
tripote-moi la bite avec les doigts
« la morale de cette histoire
c’est que si tu sors ton braquemard
mets-toi une capote en fer
si tu veux pas que ta bite aille en enfer »
le braquemard de cette chanson tombe
dans un traquenard qui est sa tombe
car il n’a pas de capote en fer
donc il va tout droit en enfer

donc sors couvert en mettant une capote en fer
si tu ne veux pas queue ta queue aille en enfer

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s