LES DENTS DE LA MER

j’ai lu dans le parisien
qu’un quinquagénaire
parisien

en vacances à narbonne-plage pour se requinquer
était déjà tellement requinqué et alerte lui-même
(d’où l’idée de le faire travailler plus longtemps)
qu’il n’entendit pas l’alerte et se fit
dévorer par un requin quagénaire

eh oui quand le parisien vous dit que
l’aude mord c’est que l’eau de mort
mais le parisien n’est pas mort

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s