LA POÉVIE

(ou prière pour générer plus de trafic
et avoir des pics dans les statistiques
en sauvant sa peau on sauve sa vie
le marché de la poévie est un parc
jurassique avec des dinosaures)
une miss du peuple des angles
peuple de la terre d’angleterre
s’est perdue
dans l’un des angles du mystérieux triangle des bermudes
c’est un mystère
un mystère d’alfred hitchcock et on ne sait pas dans lequel
des trois angles du triangle des bermudes elle s’est perdue
et pourtant
c’est le peuple des angles qui a inventé le corner
c’est le peuple des angles qui a inventé le soccer
mais les angles n’ont inventé que l’angle droit or tous les angles d’un triangle
ne sont pas droits donc la colombe bicéphale de jean cocteau n’a qu’un cœur
et françois villon peut nous dire que nous étions deux et n’avions qu’un cœur
car en poésie tout est possible
car en poésie tout est permis
même l’impossible et donc
l’impossible est possible
en poésie mais bien sûr
pas dans la vraie vie
vive la vraie poésie
et vive la vraie vie
la poésie vraie
et la vie vraie
vive les deux
poésie et vie
font poévie
la poévie
la peau
est vie
peau
vie
et donc une personne décalée est un dinosaure en plein milieu d’une autoroute
et donc au jura il y a un parc qui s’appelle jurassic park où il y a des dinosaures
et donc je vous embrasse pour ne pas me noyer dans le triangle des bermudes
et donc bien sûr je brasse pour ne pas me noyer dans le triangle des bermudes

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour LA POÉVIE

  1. Julia Lund dit :

    J’aime tes jeux avec les mots. Si « clever » …

    • être le chef des mots pour se jouer des maux
      et de la cheffe des maux c’est-à-dire la mort
      le pire de tous les maux et de tous les mots
      jeu = vie
      jeu vie
      je vis
      et te remercie pour ton commentaire si gentil
      écoutons ellen benediktson chanter songbird
      « sing me away from here
      with words for the broken
      you can fly where i cannot fly
      sing for me songbird sing »
      le momot est un passereau

      • Julia Lund dit :

        Souvent il me faut une dictionnaire pour comprendre tes jeux de mots et cette fois il fallait trouver le mot « maux » – je ne connaisais pas que mal peut devenir maux. Je n’ai jamais entendu dire la chanteuse Ellen Benediktson mais il ne me fallait pas une dictionnaire pour la trouver, seulement les ‘pages’ de wikipedia et youtube. Mais moment, qu’est-ce que c’est « momot » … je vais le chercher …

      • le momot est un oiseau
        une sorte de passereau
        et la palette momot
        est aussi un oiseau
        une sorte de perroquet
        bravo pour ton français
        et pour ton jeu de mots
        moment momot bravo

      • Julia Lund dit :

        Ah, je comprends, maintentant 🙂 Et, j’ai choisi des mots sans accents car je ne sais pas comment les ajouter avec mon (ma?) ‘phone/mobile/cell ???? un autre mot que je dois, maintenant, chercher …

      • j’aime les oiseaux et les oiseaux d’alfred hitchcock et te remercie

      • oh là là
        qu’il est joli ce petit oiseau
        merci
        écoutons la compagnie créole
        chanter
        ça fait rire les oiseaux
        la la la

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s