BLANC BLEU ROSE ROUGE VERT

(et le jaune où est le jaune le jaune est dans le vert)
ah les très bons souvenirs du temps à jamais révolu
ah les très bons souvenirs du temps à jamais révolu
tionnaire
souvenirs du temps révolu
souvenirs du temps révolu
tionnaire
souvenirs du bon vieux temps révolu
souvenirs du bon vieux temps révolu
tionnaire
on me dit et pas de n’importe où
puisque c’est depuis recife
capitale de l’état brésilien
du pernambuco
ou pernambouc
anagramme
de pernambuco
depuis recife où les vagues se brisent sur le récif
on me dit que mon blog est une jolie surprise
on me dit que mes écrits sont pleins de poésie
on me dit que mes écrits ont beaucoup
de charme et de musicalité
oh là là ça me fait plaisir
oh là là ça me fait rougir
LE LECTEUR
on c’est qui
L’AUTEUR
on c’est kika
LE LECTEUR
la kika de pedro almodóvar
L’AUTEUR
mais non idiot
pas la kika de pedro almodóvar
LE LECTEUR
alors c’est qui kika
L’AUTEUR
une amie de recife que j’ai eu la chance
de rencontrer au salon du livre de paris
et qui me dit que mon écrit
« la cène et la seine »
l’a beaucoup touchée
et que les allusions à ferré et apollinaire
lui ont apporté de très bons souvenirs
d’un temps de sa vie à jamais révolu
elle me dit merci et je lui dis merci
et donc nous nous disons merci
et nous nous souhaitons
de très beaux jours
de printemps
les plus beaux jours du printemps le plus beau
les plus beaux jours du printemps le plus extra
un printemps de fleurs de flowers de followers
et nous écoutons c’est extra de léo ferré
et puisque nous tenons encore léo ferré
et puisque nous tenons encore à léo ferré
nous écoutons aussi le bateau espagnol
et l’étang chimérique et mon camarade
« en avril tous les prés sont verts »
comme
jacques
prévert
nous écoutons aussi
nights in white satin
by the moody blues
le groupe anglais « qui chante la nuit
comme un satin de blanc marié »
et que billie davis et patricia paulin
la chantent aussi et que patricia
paulin c’est-à-dire patricia chante
devant lui
pleure pas
leur amour
à neuf heures
je voulais en rire
avez-vous déjà vu
on n’oublie pas ça
mes rêves de satin
je suis romantique
des roses des tulipes
la mer est paresseuse
un petit mot ça suffira
toi quand je te regarde
les jours de mélancolie
j’aurai bientôt vingt ans
tous les jours qui passent
quand on est malheureux
vous ne saviez pas m’aimer
c’est toujours sur l’autre rive
est-ce qu’une fille peut dire je t’aime
au printemps « des roses des tulipes
et des fleurs des champs »

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s