LE TITRE DE MON DIXIÈME LIVRE

(ou le titre de mon dixième livre n’est pas le titre de mon dixième livre
ou le fantôme des insomnuits soulignées en rouge par ordinator
qui me propose insomnies et me met un carton rouge
et m’expulse du terrain de la vie)
L’AUTEUR
il vaut mieux aller sur le joli blog poétique d’enrico garrou que je salue que de rencontrer
un loup-garou à minuit mais il y a pire encore que de rencontrer un loup-garou à minuit
HANNIBAL LECTER
ah bon quoi par exemple
L’AUTEUR
écouter une chanson de garou
je plaisante j’aime bien garou
quand il chante par exemple
sous le vent avec céline dion
c’est assez plaisant même si ce n’est pas soulevant
écoutons aussi les loups-garous de thomas fersen
et puisqu’on tient le chanteur poétique thomas fersen
qu’il nous chante aussi dracula et la chauve-souris
« demoiselle de la nuit qui aimait un parapluie
un grand parapluie noir découpé dans la nuit »
même si parfois la musique est un peu poum poum
et puisqu’il y a aussi une chauve-souris qui s’appelle
charlie la chauve-souris qui voulait se faire des amis
ayons encore une pensée pour charlie pauvre charlie
et j’aime aussi le joli blog poétique d’enrico garrou
même si malheureusement je ne comprends pas tout
quels que soient mes progrès fulgurants en italien
et j’aime aussi le loup-garou mais à une condition
HANNIBAL LECTER
laquelle
L’AUTEUR
que le loup-garou m’aime
et qu’il ne me mange pas
THE WEREWOLF
d’accord je t’aime
et ne te mange pas
L’AUTEUR
alors je t’aime moi aussi
THE WEREWOLF
moi aussi je t’aime
et ne te mange pas
ORDINATOR
(jaloux)
tu te répètes
on a compris
THE WEREWOLF
qui es-tu
ORDINATOR
je suis ordinator
et je t’emmerde
THE WEREWOLF
et moi je suis the werewolf
et je t’emmerde aussi
(the werewolf dévora l’auteur car il aimait beaucoup cet auteur
et bien sûr on entendit dans la nuit noire de l’obscur nosferatu
d’épouvantables cris
les cris de l’auteur
dévoré par the werewolf
et après avoir dévoré
l’auteur
il dévora hannibal lecter
et bien sûr on entendit
dans la nuit noire
de l’obscur nosferatu
d’épouvantables cris
les cris d’hannibal lecter
dévoré par the werewolf
et après avoir dévoré
hannibal lecter
il dévora ordinator
et bien sûr on entendit
dans la nuit noire
de l’obscur nosferatu
d’épouvantables cris
les cris d’ordinator
dévoré par the werewolf
c’est-à-dire nosferatu
nosferatu lui-même
car the werewolf
était nosferatu
nosferatu
lui-même
le prince fantomatique des insomnuits)
L’AUTEUR
(au paradis)
c’est pourquoi le pauvre nosferatu est toujours tout seul
HANNIBAL LECTER
(en enfer)
pourquoi
L’AUTEUR
parce qu’il finit toujours tout seul
HANNIBAL LECTER
pourquoi
L’AUTEUR
parce qu’il mange tout le monde
HANNIBAL LECTER
oh là là qu’est-ce que c’est drôle
L’AUTEUR
merci
HANNIBAL LECTER
de rien

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s