FLEUR LUMINEUSE POUR QUE VIVE LA VIE

(ou chanson
qui finit par la coupe de champagne que j’offre à ceux
qui m’aiment et même à ceux qui ne m’aiment pas
à condition que ceux qui m’aiment m’aiment
et à condition que ceux qui ne m’aiment pas
m’aiment autant que ceux qui m’aiment)
la cara del cuadro de karakaya no calla
nadie la calla
no hay quien
la calle
no hay quien calle la cara del cuadro de karakaya
ni cuando está en casa ni cuando está en la calle
no hay quien
calle la casa
no hay quien
calle la calle
huy qué miedo cuando la veo fea
y qué alegría cuando la veo bella
embellecida
por la belleza del arte
y el arte de la belleza
quelle joie
au sommet
de la grande côte
quand je vois
le jardin des fées
jardin entouré par des vestiges de murs mûrs étant donné qu’ils sont anciens
jardin des fées qui dansent pour que dans le ciel apparaisse le char lumineux
ou un char de lumière tiré par des chevaux de feu comme dit éliane karakaya
et moi j’ajoute
le char de char
le char de rené
de rené char
qui est aussi
char lumineux
la deuxième légende nous parle de la construction d’un pont qui devait enjamber
la vallée mais malheureusement les fées sont parties donc le pont n’a pas été fini
aujourd’hui il n’y a plus que des sorcières qui ne savent pas construire des ponts
hier des fées
des astres
aujourd’hui
des sorcières
désastres
des astres
ô chrétiens chassons les sorcières pour pouvoir mieux supporter les désastres des astres
et chassons aussi chrétiens les crétins et par la porte de pierre entrons au pays interdit
et au pays interdit écoutons marie-claire pichaud chanter la lumière lumineuse de char
et si vous ne voulez pas entrer au pays interdit par la porte de pierre entrez au paradis
par la porte de pierre et au paradis écoutez marie-claire pichaud
chanter allégeance et qu’hélène martin chante chant d’insomnie
abajo la muerte decía el letrero por lo que yo digo arriba la vida
porque la vida está arriba
y la muerte está abajo
y yo digo viva la vida
y yo digo viva parís
el país de la vida
y yo digo viva
la república
y dios quiera que viva viva y no muerta como la muerte muerta
la république était noire de monde
noire comme un poing noir levé
contre la noirceur du terrorisme
et contre la noirceur de la mort
vive la république et vive la vie
on ne peut pas taire la maison
et on ne peut pas taire la rue
la maison contre la terreur
et la rue contre la terreur
la rue contre la terreur
rue contre la terreur
contre la terreur
la terreur
terreur
terre
ur
avec les fleurs de char et baudelaire
et avec la musique arabo-andalouse
fleur lumineuse pour que vive la vie

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s