CHEZ LE COIF’HAIR

(ou photo en noir et blanc de plante verte
de cow-boy dans un pot rouge d’indien)
la dore gela
gela dore
je l’adore
l’aime rôde
l’émeraude
l’âme en peine
dans les bois et forêts
du livradois-forez
sur le col des limites
de saint-anthème
la ville de saint anthème
un saint qui est plus fort
en thème qu’en version
je tombe sur un os
un chien
un molosse de rhodes
à moi l’eau et la forêt immobile
et j’arrête de me tourner la bile
pour une question immobilière
je suis immobile comme footballeur italien
immobile dans mon lit dans mon mobilier
mais on me dit que cette année est neuve
et qu’il faut être mobile comme la donna
aller de l’avant
avancer
vers les limites
le dénouement
ah non merci
je n’en peux plus du bougement noir
des bougnats couteliers de thiers état
et veux des papetiers nobles d’ambert
les blanches mains les blancs chemins
qui se nouent en se donnant la main
comme nous et comme la sardane
mais on me dit que les papetiers
d’ambert ne sont pas nobles
non plus alors coiffeur
que faire ou quoi faire
LE COIFFEUR
je préfère quoi faire mais
on ne peut pas vivre seul
donc on ne peut pas vivre
avec personne
et on ne peut pas vivre
avec quelqu’un non plus
donc on ne peut pas vivre
avec une personne non plus
on ne peut pas vivre
on ne peut pas mourir
L’AUTEUR
alors coiffeur quoi faire
LE COIFFEUR
je ne sais pas
car je ne suis pas philosophe
je ne suis que coiffeur
L’AUTEUR
merci
combien je vous dois
LE COIFFEUR
99,999 euros
tout compris
L’AUTEUR
et donc si j’ai bien compris
je vous dois beaucoup moins de 100 euros
puisque je ne vous dois que 99,999 euros
mais si je vous donnais un billet de 100 euros
vous ne pourriez pas me rendre la monnaie
et donc en fait cela me coûterait 100 euros
n’est-ce pas
LE COIFFEUR
exactement
vous avez bien compris
et même tout compris
tout est compris
L’AUTEUR
alors voilà vos 100 euros
LE COIFFEUR
je vous dis merci bien
L’AUTEUR
je ne vous dis pas de rien
ou je vous dis pas de rien
LE COIFFEUR
merci bien
L’AUTEUR
pas de rien
et écoutons
erika lernot
chanter
si je te donnais
LE COIFFEUR
merci
L’AUTEUR
de rien

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s