UN VERRE DE SANGRÍA ÇA VA

(cinq verres de sangría bonjour les dégâts)
je remercie wordpress de bien vouloir faire
passer le nombre de mes followers à 120
car lorsque le nombre de mes followers
sera 120 c’est-à-dire sang vin
je lèverai un verre de sangría
à la santé de wordpress
et puis un deuxième verre de sangría
à la santé de mes followers
et puis un troisième verre de sangría
à la santé de ceux qui ne me followent pas
et puis un quatrième verre de sangría
à la santé de ceux qui me followent encore
et puis un cinquième verre de sangría
à la santé de ceux qui ne me followent pas
encore et puis grisé par la sangría rouge
comme le vin rouge de la sangría rouge
comme le sang je chanterai et danserai
la ballade et le ballet du gris et du rouge
et puis épuisé j’irai faire la sieste mais
s’il vous plaît lisez mon écrit van gogh
c’est-à-dire mon écrit numéro 120
publié en février 2012
et s’il vous plaît
c’est-à-dire si mon écrit
van gogh vous plaît
cliquez sur j’aime
s’il vous plaît
per favore
por favor
please
bitte
et si cet écrit vous plaît
cliquez sur j’aime
s’il vous plaît
per favore
por favor
please
bitte
je vous embrasse
si ça vous plaît
et vous remercie
car ça me plaît
de vous embrasser
et vous remercier
et j’embrasse
aussi wordpress
que je remercie

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour UN VERRE DE SANGRÍA ÇA VA

  1. I wish I could read what you wrote! But regardless, thanks for popping by my blog!

  2. MissMangue dit :

    Thank you for stop by my blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s