LE JARDIN DE GÉRARD MANSET

j’ai très envie de démarrer mars
avec un monsieur qui commence
par m comme mars et monsieur
manset
gérard manset que j’aime
mais par quoi commencer
par rien car avec manset
on ne peut ni commencer
ni finir car gérard manset
c’est comme ça
on l’aime ou on ne l’aime pas
quand on ne l’aime pas
on ne peut pas commencer
et quand on l’aime
on ne peut pas finir
et ne me demandez pas pourquoi
car je ne sais pas
c’est comme ça et puis c’est tout
mais commençons quand même
puisqu’il le faut et commençons
évidemment par l’arc-en-ciel de
gérard manset qui chante aussi
la fin du dernier monde connu
dans un jardin que je sais
prisonnier de l’inutile
mensonge aux foules
les enfants des tours
il voyage en solitaire
capitaine courageux
la neige est blanche
territoire de l’infini
ton âme heureuse
animal on est mal
jardin des délices
filles des jardins
tristes tropiques
vahiné ma sœur
la mort d’orion
c’est un parc
marin’bar
golgotha
revivre
et comme il s’agit d’un monsieur avec un m majuscule
ajoutons une fois n’est pas coutume ajoutons et cetera
oui le jardin de gérard manset est un jardin majuscule

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s