DESSIN DE LA MORT DE JANVIER

(janvier avec son sombrero et son long cou
de girafe et aussi ses bras écartés forcément
pour arrêter le temps qui passe car le temps
qui passe passe est un tour de passe-passe)
je me sens gris la bouille grise je gribouille
plus je gribouille plus je pense à gribouille
je n’oublie pas gribouille qui se jeta à l’eau
par crainte de la vie
si tu écoutes
gribouille
un jour
de rien
comme
aujourd’hui
un jour
de spleen
de baudelaire
un jour
de spleen
baudelairien
tu peux mourir
alors j’attendrai que ma joie revienne demain
et dès demain promis si ma joie est revenue
j’écouterai
ostende
mathias
grenoble
j’aimerais
les rondes
que je t’aime
mourir de joie
à courte paille
mourir demain
bon sang de bonsoir
et puis dans le creux de la nuit
je m’achèverai avec la chanson
attendez que ma joie revienne
de barbara et avec la chanson
dans le creux de ta nuit
de catherine ribeiro

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour DESSIN DE LA MORT DE JANVIER

  1. Janvier se termine, je vous envoie un beau rayon de soleil. Joli texte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s