L’ENFERMEMENT

j’habite à paris au paradis mais à cause de la crise je n’ai plus rien
alors je décide d’aller en vacances peu chères en bretagne à plurien
malheureusement à l’entrée de plurien il y a un panneau qui dit plurien
un panneau honnête puisqu’il m’informe qu’il n’y a plus rien à plurien
je me méfie des panneaux entre quand même à plurien et constate
qu’effectivement il n’y a plus rien à plurien j’essaie de sortir de plurien
puisqu’il n’y a plus rien à plurien et que vois-je à la sortie de plurien
un deuxième panneau qui dit aussi plurien
mais cette fois plurien est barré
c’est-à-dire qu’à la sortie de plurien
il n’y a même plus plurien
donc en dehors de plurien
il y a encore moins que plus rien
il n’y a plus rien du tout
et la sortie de plurien est barrée
voilà pourquoi maintenant
je n’habite plus au paradis
j’habite en enfer à plurien
je suis enfermé à plurien
l’enfer me ment à plurien
il vaut mieux tout de même
avoir quelque chose même
si ce n’est pas grand-chose
que plus rien et en plus
à plurien il n’a pas plu rien il a plu beaucoup
la pluie est distrayante et le soleil ennuyeux
l’enfer est distrayant et le paradis ennuyeux

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s