BAHAMONTES

l’aigle est monté jusqu’à clermont où il a monté la colline de la cathédrale
puis il est descendu jusqu’à la ville du cendre où il a été envoûté par l’hiver
il habitait dans un pré bas tout en bas et il devait monter une côte en pente
pour aller au préau de l’école des cols puis il a monté la côte de blaise pascal
et il est monté jusqu’à l’échec de paris où on l’attendait au sommet d’un col
blanc sur un plateau car il était servi et maintenant il lui faut des cendres
du puy-de-dôme comme la coulée verte qui longe l’auzon osons des larmes
qui ne sont pas perles et s’écoulent oui c’est cool sur nos visages d’épingle

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s